Randall Anderson


September 8 – 13, 2021

New Work … From the 80s / NOUVELLES ŒUVRES … des années 80
Trophy, 2021, acrylic on canvas, 60×60 inches.

This exhibition follows a number of thoughts through four decades of art making. In 1981, while studying formalist painting with Molinari at Concordia, I read “Last Exit: Painting”, an essay by Thomas Lawson in Artforum. In some ways this essay cleared the way for me to understand why I wanted to be a painter, showed me how painting could still be vital, but it also led me to stop painting. In 2007, after 25 years of making other kinds of work, I started to make paintings again. Recently the pandemic isolation gave me a moment of pause and an opportunity to go back to the beginning. For me, this was a way forward as a painter and this exhibition is just the beginning of that process.As a part of this exhibition there will be a book published in October. Apart from the exhibition images the book will include a conversation between myself and Thomas Lawson on the occasion of the 40th anniversary of “Last Exit: Painting”.

At the same time as this exhibition two other projects will take place: Model for a Monument is a new sculptural work that will be exhibited in Victoria, B.C. in a project entitled Sunday Afternoon, and a poster project entitled Shift will be presented in public on the streets of Halifax, Nova Scotia. These two projects will also appear in the book.

The artist thanks the Ontario Arts Council for the funding to make this exhibition possible
Cette exposition suit un certain nombre de réflexions à travers quatre décennies de création artistique. En 1981, alors que j’étudiais la peinture formaliste avec Molinari à Concordia, j’ai lu « Last Exit : Painting », un essai de Thomas Lawson paru dans Artforum. D’une certaine manière, cet essai m’a permis de comprendre pourquoi je voulais être peintre, m’a montré que la peinture pouvait encore être vitale, mais il m’a aussi amené à arrêter de peindre. En 2007, après avoir passé 25 ans à réaliser d’autres types d’œuvres, j’ai recommencé à faire de la peinture. Récemment, l’isolement provoqué par la pandémie m’a donné un moment de pause et l’occasion de revenir au début. Pour moi, c’était une façon d’avancer en tant que peintre et cette exposition n’est que le début de ce processus.Un livre sera publié en octobre dans le cadre de cette exposition. Autre les images de l’exposition, le livre comprendra une conversation entre Thomas Lawson et moi-même à l’occasion du 40e anniversaire de « Last Exit : Painting ».

En même temps que cette exposition, deux autres projets auront lieu : Model for a Monument est une nouvelle œuvre sculpturale qui sera exposée à Victoria, en Colombie-Britannique, dans le cadre d’un projet intitulé Sunday Afternoon, et un projet d’affiches intitulé Shift sera présenté en public dans les rues de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Ces deux projets apparaîtront également dans le livre.

L’artiste remercie le Conseil des arts de l’Ontario pour le financement de cette exposition.

traduction de l’anglais : Linnea Jimison
« of 2 »

photos: Paul Litherland