Événements récents / Recent events

  • Francine Lalonde

    Francine Lalonde

    Francine Lalonde présente deux installations vidéos et du dessin. C’est en cherchant comment parler de son expérience de l’espace physique, alors qu’elle n’en avait plus après avoir dû quitter son atelier, que la vidéo d’animation s’est imposée pour incarner autrement ses préoccupations spatiales.


  • Manuel pour un nouveau voisinage

    Manuel pour un nouveau voisinage

    Marqué par l’exploration, la création et la diffusion en temps de crise, suivant le cours des choses, Manuel pour un Nouveau Voisinage réunit 18 artistes et se projette dans le présent alors que le déconfinement progresse.Rencontres amicales et à distance, discussions, installations sonores et visuelles, traces imprimées, micro-concerts et performances sont au calendrier de cette semaine qui célèbre un certain retour à l'(a)normalité.


  • Upcoming / À venir

    8 sept 2022: Manuel pour un nouveau voisinage, commissaire : Eric Mattson; 15 sept – Francine Lalonde; 29 sept – Charles Gagnon et Paul – Eugene Gagnon, commissaire: Peter White; 13 octobre – Marie – Syrine Daigneault; 20 octobre – Heidi Daehler et Kaël Mercader; 1 novembre – Andrew Forster


  • John Fox

    John Fox

    John’s works on paper are independent images: self-contained and self-defined. Their open space confirms his elegant ferocity of colour and line. If they evolved into larger paintings on canvas, it was only after long contemplation, aided and abetted by his imagination.


  • Sophie Lanctôt

    Sophie Lanctôt

    L’exposition Pins, silhouettes convoque les pins de ce lieu que j’habite tous les étés. De grands pins se découpent entre la maison et le lac. Mémoire du lieu, ils deviennent fantômes et gardiens à la tombée du jour. Ils instaurent une rencontre avec une autre temporalité, d’où émergent des figures disparues qui traversent le paysage et s’immiscent dans des dessins et des tableaux. En ce temps d’incertitude, d’éco-anxiété, l’image de l’arbre apparaît dans sa dialectique : fragilité et force, disparition et survivance. * * * * * * A pine forest of sketches of various sizes and mediums fills the gallery space. The trees are an encounter with another temporality, emerging as ghostly figures crossing a landscape. They remind us of old photography albums. In these uncertain times of eco-anxiety, the image of the tree appears in its dialectic: fragility and strength, extinction and survival.


  • Karen Trask – Hanging by a Thread / Tenir qu’a un fil

    Karen Trask – Hanging by a Thread / Tenir qu’a un fil

    Hanging by a Thread is a sculpture and 15 minute performance presented by the PHI Foundation, Montreal, 2021-22. The sculpture was exhibited at the PHI Foundation as part of the exhibition … And Room in the Bag of Stars, but due to the pandemic, the performance was postponed and later presented at Produit Rien on […]


  • Ça va mal aller

    Ça va mal aller

    Produit Rien Gallery hosts an evening of experimental music, performance art, and multimedia video over the course of three sets. live coding, experimental electronic music, datamoshing.


  • Se Voisiner / Neighbour-ing

    Se Voisiner / Neighbour-ing

    The exhibition Se Voisiner / Neighbour-ing brings together artists living in the area immediately around gallery, Produit Rien. L’exposition Se voisiner/Neighbour-ing réunit des artistes qui habitent ou travaillent dans un rayon de 400 mètres autour de l’espace-projet Produit Rien.


  • Bernard Gamoy

    Bernard Gamoy

    Je procède à partir de photographies en noir et blanc – de feuilles, d’arbres, de ciels et de flaques d’eau – que je découpe et dispose de façon aléatoire sur le support. J’y superpose des couches de peinture transparentes afin de suggérer le passage du temps. Je floute et masque certaines portions d’images et en révèle d’autres pour introduire du mystère.  Et tandis que je peins, je fais pivoter le support pour provoquer de la désorientation spatiale. J’explore ainsi différentes formes, textures et tons de terre afin de produire un espace pictural ambigu dont l’ambiance atmosphérique interpelle le spectateur.


  • Marc Boucher

    Marc Boucher

    L’installation Uphoarding présente des environnements théâtraux qui puisent dans la quantité infinie d’images, de formes et de matériaux que l’on trouve dans les rues, poubelles et magasins d’articles usagés, avant de les archiver et de les transformer. Uphoarding témoigne ainsi d’une inlassable vision selon laquelle ce que la plupart d’entre nous écartons peut être convoité, altéré, transformé par d’autres. En fusionnant, juxtaposant, déployant et combinant diversement des choses et des matériaux qui s’interpénètrent, les assemblages de Boucher permutent les registres du surréalisme, du Pop art et de l’archivistique d’une façon à la fois indéchiffrable et surprenante.